Ce que je pense de la situation

Au Québec, on commence souvent nos discussions avec une remarque du genre:

« Piiiiiiiiiis, qu’est-ce que t’en penses toi ? »

Qui veut dire de façon sous-entendue: Quelle est ton opinion face à tout ce qu’il se passe dans le monde en ce moment avec cette histoire de pandémie?

Si cette question ne vient pas, c’est la loi du silence…

On ne parle pas de ces affaires-là.

La situation actuelle, c’est maintenant dans la même catégorie que la religion et la politique: on doit éviter le sujet pour ne pas provoquer de conflits.

Mais, j’ai décidé aujourd’hui, malgré les conseils de ma mère, de me prononcer sur la situation. Je t’aime maman, mais je ne peux plus me taire.

Je ne me prononcerai pas sur le vaccin, ni l’existence ou non d’une pandémie ou l’avarice des corporations. 

Je ne parlerai pas des médias biaisés qui présentent un seul côté de la médaille ou les gouvernements qui agissent de façon douteuse.

Je vais simplement vous partager ma lecture de ce que mon chum François Lemay appelle…

Le grand plan

Cette lecture est à la fois inquiétante et remplie d’espoir et d’opportunités pour améliorer notre existence à tous et chacun.

Ce que vous lisez aujourd’hui, ce que vous me voyez partager sur mes médias sociaux un peu plus dernièrement, c’est moi qui a décidé de speak up (allez voir cette vidéo de JP Sears si vous hésitez à partager ce que vous pensez, c’est à la fois hilarant et déconcertant).

Je vais être bien honnête. Depuis quelque temps…

J’ai souvent mal à l’âme

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez que j’ai l’empathie assez développée merci. 

C’est un beau cadeau de la vie, mais ça me donne souvent l’impression de me promener dans le monde comme si on m’avait ouvert la poitrine pour une opération à cœur ouvert, mais que je m’étais sauvé avant qu’il referme. Disons que mon cœur est sans protection, accessible, vulnérable, facile à atteindre.

Et ça, ça m’expose à beaucoup de ressentis, parfois très lourds.

C’est extrêmement difficile pour moi de voir ce que la race humaine est en train de faire de sa courte et seule chance de vivre sur cette magnifique planète. 

J’ai beaucoup de difficulté à comprendre les comportements de la majorité de la population en ce moment. Je ne me reconnais pas dans ce qui est véhiculé par les médias de masse.

Dernièrement, j’ai partagé un texte sur les maillons fragiles et les maillons solides

Je crois que chaque personne est un maillon d’une grande chaîne humaine que nous formons tous ensemble. 

Certains maillons sont fragiles. Ils vivent leur vie et prennent leurs décisions dans les fréquences de la peur. Pour fuir la douleur et l’inconfort, les humains en basses fréquences cèdent sous la pression et prennent des décisions incohérentes à leurs croyances, parfois même à l’encontre de leurs valeurs. 

Nous visitons tous les basses fréquences régulièrement, moi y compris. Ma conviction est qu’il ne faut pas y demeurer à long terme et surtout, en basse fréquence, nous ne devons pas prendre de grandes décisions qui peuvent avoir un impact important à long terme.

Sur la grande chaîne humaine, il y a aussi les maillons forts qui vivent leur vie avec courage. Ils s’élèvent le plus souvent possible, dans les fréquences de l’amour qui permettent de questionner, ouvrir la discussion dans le respect et l’ouverture.

Soyons tous honnêtes ensembles aujourd’hui…

La remise en question, la discussion, les divergences d’opinions et l’ouverture aux différentes vérités ne sont pas très populaires de nos jours. 

Nos grands médias poussent un narratif biaisé, qu’on ne peut remettre en question sur les médias sociaux, sans risquer de se faire bannir des plateformes. Il y a carrément une publicité sur Facebook, tout autant biaisée, sous chacune de nos publications qui tente d’ouvrir la discussion autour de la « pandémie »

Ma douce m’a ouvert les yeux dernièrement…

Elle m’a fait remarquer que les gens qui ne veulent pas suivre et écouter comme des moutons ont souvent des points communs. Ceux qui posent des questions et tentent d’ouvrir les discussions, qui veulent vraiment comprendre ce qui se passe se ressemblent à peu près tous.

Ces humains courageux, qui remettent les choses en question publiquement, sont presque tous de grands leaders dans leurs domaines, ce sont des libres penseurs, des génies, des entrepreneurs qui innovent, ce que j’appelle des leaders naturels.

Ce ne sont pas des leaders autoproclamés ou nommés qui ont de l’influence à cause de leur poste, leur influence est reliée à l’impact qu’ils ont dans le monde. 

Encore une fois, soyons honnête. L’étau se referme sur les humains qui questionnent… 

Nos systèmes de société qui sont gérés par nos gouvernements ne veulent plus de ces leaders, libre-penseurs qui remettent les choses en question et exigent la transparence.

Au Québec, le 15 octobre, le plan est de suspendre tous les travailleurs du système de la santé, du système d’éducation et probablement bien d’autres parce qu’ils ne suivent pas les « recommandations » de notre gouvernement.

Avec un peu de questionnement, il est clair que plus rien ne fait aucun sens dans ces systèmes.

Les droits et libertés de ceux qui ne rentrent pas dans les rangs, disparaissent, un à un. 

Les gouvernements obligent de nombreux génies, leaders, libres penseurs à quitter les systèmes actuels. 

Ceux qui veulent transparence, ouverture, liberté, discussions ne sont plus les bienvenus dans ces systèmes de société. 

Voici donc ma lecture, à la fois excitante et inquiétante, du grand plan, en ce moment : 

Les génies et libres penseurs de tous les domaines sont appelés, voire obligés, de quitter les systèmes de société actuels gérés par des autorités gouvernementales. 

Les leaders, entrepreneurs, génies, libres penseurs et créatifs du monde entier sont appelés à les réinventer et construire de nouveaux systèmes.

Les infirmières, les médecins et tous types de professionnels de la santé seront obligés de se réinventer une carrière, voire leur façon de faire.

Des milliers, si ce n’est pas des millions de personnes avec des compétences, des expertises et des dons dans de multiples domaines, devront revoir leur façon de gagner leur vie. 

Nous assisterons à une multiplication des mondes parallèles, des écosystèmes autonomes, des chemins alternatifs à ce qui deviendra bientôt un vieux modèle de société dysfonctionnel.

Comme la crypto-monnaie, les nouveaux systèmes de santé, d’éducation et autres seront au départ des écosystèmes marginaux, jusqu’au point où progressivement, ils deviendront utilisés par la majorité.

Comme ces nouveaux systèmes utiliseront la technologie, le web et l’intelligence artificielle, croyez-moi, les changements seront rapides. Bien plus rapides que nous pourrions le croire aujourd’hui.

Cette construction se fera sous le radar des grands médias et tout à coup, un jour, comme les grandes banques sont passées de la moquerie envers la crypto-monnaie à investir une portion de leurs fonds d’investissement, les systèmes émergents prendront la place des vieux systèmes désuets.

Je sais que ce texte ne sera pas populaire auprès de tous. 

Je sais qu’il peut être confrontant, peut-être même inquiétant. Mais, croyez-moi, je vois de la lumière à travers la noirceur. 

Je vois de l’espoir.

Je crois même que la réinvention des systèmes de société est nécessaire. C’est dommage que cette reconstruction se produise dans la division et une atmosphère aussi désagréable que celle que nous vivons. 

Comme le cliché le dit si bien: « Aux grands maux, les grands remèdes ». Cette pandémie aura peut-être été le catalyseur nécessaire pour enfin stimuler notre race humaine à se réinventer.

Si tu fais partie de ces humains qui remettent en question…

Si tu es un leader, créateur, entrepreneur, libre-penseur, je t'invite à rester près de moi. Prochainement je ferai même des hot seats dans mon groupe.

Tu peux même t’inscrire sur la liste d’attente de la Coalition pour être le premier invité lorsque nous ouvrirons les inscriptions en novembre.

J’ai créé la Coalition Méta exactement pour cette raison : Réunir les créateurs ensemble et augmenter leur pouvoir d’influence pour qu’ensemble nous éveillions un maximum d’humains à améliorer notre monde.

Incarner l’identité Méta c’est prendre la décision d’être un de ces libre-penseurs qui seront les piliers de la réinvention de notre monde. C’est décider de développer son pouvoir d’influence pour rallier les gens dans cette réinvention.

Évidemment, si tu as des amis comme toi et moi, qui veulent s’élever en conscience et en influence, partage cette page avec eux pour qu'ils nous rejoignent sur cette liste courriel.

Sur ce, je te laisse avec nos magnifiques pépites de la semaine... 

 

Tes pépites de la semaine :

Pépite #1 : Un puissant exercice de storytelling -  | Podcast Marketing Haute Fréquence sur Web - Spotify Apple 

Nous avons effectué un exercice puissant de storytelling que Robin a vu dans un livre qui s'intitule Storyworthy.  On parle du processus et de l'impact que cela créer. Comme nous, vous allez bien aimé cet exercice et des leçons que vous ressortiez des histoires. 

Pépite #2 : Actif relationnel pour un push  -  Extraits vidéos de ma chaîne YouTube 

Dans cette vidéo, je t’explique l’importance d’être bien entouré. L’important ce n’est pas ce qu’on connaît, mais bien, qui l'on connaît. Je voulais te partager une petite partie de mon histoire afin que tu puisses toi aussi, à ton tour, réfléchir à différentes pistes pour vérifier si toi aussi, tu as des actifs relationnels qui pourraient t’aider à surmonter des défis ou des obstacles.

Pépite #3 : Raconter des histoires d'espoir | Podcast les mémos de Guillaume sur Apple ou Spotify  

Un petit retour en arrière sur une réflexion qui parle d'histoire. Je voulais vous partager une petite réalisation de mon côté sur les histoires qui ont permis à l'humanité de survive. Vous comprendrez comment être un porteur d'espoir et non de peur. 

Pépite #4 : Ma discussion méta avec Mélanie Fortin Vidéo sur ma chaîne YouTube ou sur Podcast les mémos de Guillaume sur Apple ou Spotify

Mélanie Fortin alias la conquérante. J’ai rencontré Mélanie Fortin par erreur en fait. Notre histoire d’origine est que nous avions une Mélanie Fortin qui était devenue cliente dans l’un de mes programmes et que, par erreur, nous avions ajouté une autre Mélanie Fortin (celle dont je parle ici) dans notre groupe Facebook. Elle, (la vraie), a finalement décidé de joindre notre programme (tant qu’à y avoir été inscrite par erreur…) et c’est comme cela que notre histoire a commencé.  

Par la suite, rapidement, Mélanie et moi avons développé une amitié, une collaboration de partenariat, une sorte de mentorat qui a perduré dans le temps. Mélanie est une femme performante, rigoureuse et conquérante qui a gagné des compétitions de kickboxing. Bref, c’est une battante  

Pépite #5 : Entrevue méta avec Adèle Pilote-Babin Vidéo sur ma chaîne YouTube ou sur Podcast les mémos de Guillaume sur Apple ou Spotify

Il y a moins de 2 ans, nous avons eu la chance de nous rencontrer plus en profondeur lors d’un voyage dans un événement des Paillettes où elle s’était transformée en Géo-Adèle, à s’occuper de tous les enfants. J’ai découvert une boule d’énergie, une femme d’action, une femme colorée dotée d’une intelligence émotionnelle extraordinaire et d’un savoir-être attachant. Adèle est une femme à découvrir dans toutes ses facettes et vous verrez son côté spirituel et réfléchi dans cette belle discussion que nous avons eu la chance d’avoir ensemble.

Voici notre magnifique discussion colorée, drôle, spirituelle, pleine de parenthèses, mais plus qu’agréable.  

Merci d'être avec moi / nous

Guillaume "Méta" Bareil et ses anges xxx

Tu aimerais recevoir toutes mes réflexions ?

Devenons officiellement des amis ;)
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.